Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

La première Nuit Debout à Lorient a rassemblé plus de 200 personnes samedi soir. L'assemblée a voté pour un nouveau rassemblement aujourd'hui. On ne peut pas refaire le monde en une soirée! Alors les citoyens rassemblés hier place de l'hôtel de Ville à L

cL'assemblée a voté pour un nouveau rassemblement aujourd'hui.

On ne peut pas refaire le monde en une soirée! Alors les citoyens rassemblés hier place de l'hôtel de Ville à Lorient pour une première Nuit Debout se sont donnés de nouveau rendez-vous à 16h ce dimanche. Même endroit.

Une soupe chaudeLes prises de paroles se sont enchaînées toute la soirée hier, avec une petite pause vers 21h pour manger une bonne soupe chaude, faite maison, avec des légumes bios sur des grandes tables conviviales. 



Dimanche, mercredi, samediJuste avant, les citoyens ont voté pour la suite. "Quand on revient?" Entre ceux qui veulent prendre le temps de la réflexion, et ceux pour qui "il y a urgence" à mener des actions, il s'agissait de choisir le jour de la prochaine assemblée. Il a été décidé de se revoir ce dimanche, mais aussi mercredi et samedi à 18h. 

Des petits mots de participants à la Nuit Debout ont été accrochés sur un fil à linge.



Vers 22h, les échanges ont repris. Et vers 23h, comme prévu, le collectif a débranché la sono. Il n'y a pas eu de feu de camp d'allumé, ni d'installations durables. Tout s'est passé dans le calme. A 3h, il n'y avait plus personne.

La première Nuit Debout à Lorient a rassemblé plus de 200 personnes samedi soir. L'assemblée a voté pour un nouveau rassemblement aujourd'hui.

On ne peut pas refaire le monde en une soirée! Alors les citoyens rassemblés hier place de l'hôtel de Ville à Lorient pour une première Nuit Debout se sont donnés de nouveau rendez-vous à 16h ce dimanche. Même endroit.

Une soupe chaudeLes prises de paroles se sont enchaînées toute la soirée hier, avec une petite pause vers 21h pour manger une bonne soupe chaude, faite maison, avec des légumes bios sur des grandes tables conviviales. 



Dimanche, mercredi, samediJuste avant, les citoyens ont voté pour la suite. "Quand on revient?" Entre ceux qui veulent prendre le temps de la réflexion, et ceux pour qui "il y a urgence" à mener des actions, il s'agissait de choisir le jour de la prochaine assemblée. Il a été décidé de se revoir ce dimanche, mais aussi mercredi et samedi à 18h. 

Des petits mots de participants à la Nuit Debout ont été accrochés sur un fil à linge.



Vers 22h, les échanges ont repris. Et vers 23h, comme prévu, le collectif a débranché la sono. Il n'y a pas eu de feu de camp d'allumé, ni d'installations durables. Tout s'est passé dans le calme. A 3h, il n'y avait plus personne.

 

 



10/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres