Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

CHÔMAGE - L’ÉCONOMIE FRANÇAISE N’A PAS CRÉÉ D’EMPLOIS CET AUTOMNE

CHÔMAGE - L’ÉCONOMIE FRANÇAISE N’A PAS CRÉÉ D’EMPLOIS CET AUTOMNE - L’ACTE D’ACCUSATION CONTRE LE GOUVERNEMENT ET LE PATRONAT : 10,6% DE LA POPULATION ACTIVE, PRÈS D’UN JEUNE de -25 ANS SUR 4 ! étude Insee de décembre 2015

jeudi 10 décembre 2015

PDF - 227.8 ko

TAUX DE CHÔMAGE DÉCEMBRE 2015 SELON L’ÉTUDE INSEE

L’économie française n’a finalement pas créé d’emplois à l’automne. L’Insee a revu à la baisse ses premières estimations.

Mauvaise surprise sur le front de l’emploi. Non seulement la France connaît un taux de chômage historiquement haut mais de plus, contrairement a ce que l’on pouvait penser, l’économie française n’a pas créé d’emplois au troisième trimestre.

Ce jeudi en effet, l’Insee a révisé à la baisse les chiffre de l’emploi sur cette période . «  Au troisième trimestre 2015, l’emploi se stabilise dans les secteurs marchands non agricoles (–900, soit 0,0 %), après avoir légèrement augmenté au trimestre précédent (+28 400, soit +0,2 %)  », expliquent en effet les statisticiens publics qui, le 13 novembre dernier annonçaient la création de 14.900 emplois dans le secteur marchand (+0,1 %).

 

Des chiffres qui à l’époque avaient été salués, car ils coïncidaient avec une reprise de la croissance et une hausse du PIB de 0,3 % sur la même période. Pour autant, en dépit de cette révision à la baisse, le tableau dressé il y a un mois par l’Insee n’est pas modifié.

 

L’emploi accentue sa chute dans l’industrie tandis que l’intérim reste dynamique, même s’il s’avère moins porteur que dans la première estimation. Selon les résultats définitifs, quelque 16.400 emplois intérimaires ont été créé ce qui correspond à une hausse de 3% (et non de 3,2 % comme annoncé mi-novembre).

Trois fois moins de créations dans le tertiaire

 

Mais la plus grande déception de ces chiffres est à recherché du côté du secteur tertiaire hors intérim : celui-ci n’a finalement pas créé autant d’emplois que prévu : seulement 7.500 postes soit presque trois fois moins que les 20.200 annoncés à la mi-novembre. «  Le rythme des créations d’emploi dans le secteur tertiaire marchand ralentit  », note l’Insee.

Pour autant les hausse dans les services et l’intérim permettent de compenser les baisses constatées dans l’industrie (14.600 postes détruits soit un repli de 0,5%) et dans la construction (10.200 emplois soit une baisse de 0,8%).

 



10/12/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres