Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

120 économistes contre le traité budgétaire Européen !

source : BFMTV

Traité budgétaire: plus de 120 économistes appellent au "non"

Plus de 120 économistes de renom signent une tribune virulente, ce mardi 2 octobre, dans le quotidien Le Monde. Ils appellent à dire "non" au traité budgétaire européen.


Le 02/10/2012 à 17:34
Jacques Genereux et plusieurs autres économistes appellent à voter "non" au traité budgétaire européen. (DR)

Jacques Genereux et plusieurs autres économistes appellent à voter "non" au traité budgétaire européen. (DR)

 

Ils sont de plus en plus nombreux à s’élever contre le traité budgétaire européen.Via une tribune publiée dans Le Monde de mardi, un collectif de plus de 120 économistes appelle à dire "non" au fameux traité. Ils accusent François Hollande de commettre une "erreur tragique" en poursuivant la "politique d'austérité" de ses prédécesseurs.

 

Ce collectif comprend, entre autres, les chercheurs au CNRS Frédéric Lordon et André Orléan, mais aussi Paul Jorion, professeur à la Vrije Universiteit de Bruxelles, ou Jacques Généreux, professeur à Sciences-Po et membre du Parti de gauche.

La règle d'or, porteuse d'une "logique récessive"

Ces derniers estiment que le traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance "grave dans le marbre des mesures d'austérité automatiques".

Or, selon eux, "l'austérité est à la fois injuste, inefficace et antidémocratique". La "règle d'or" est porteuse "d'une logique récessive qui aggravera mécaniquement les déséquilibres actuels", insistent ces universitaires souvent classés à gauche.

"Un pseudo-pacte de croissance aux montants réels dérisoires"

Dans leur tribune, ils déplorent que le président français n'ait pas tenu sa promesse électorale de renégocier le traité. Il "n'y a en fait apporté aucun changement", car "l'ajout d'un pseudo-pacte de croissance aux montants réels dérisoires" ne change pas la donne, assurent-ils. Ils rejoignent sur ce point la position de…Valery Giscard d’Estaing. "C’est exactement le même traité" que celui qu’a négocié Nicolas Sarkozy, a en effet déclaré l’ex-président de la République, mardi sur Europe 1.



03/10/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres